vendredi 17 avril 2015

Krosmaster Arena - Oui! Le Krosmoz est entre tes mains!


Krosmaster Arena est le premier jeu de plateau stratégique à avoir vu le jour de la gamme du même nom. Edité par ANKAMA et basé sur les dessins animés WAKFU et DOFUS, il permet de mettre en scène des figurines des personnages principaux de ces séries animée sur un plateau représentant deux arènes différentes (Rect-verso).

Globalement, chaque joueur va devoir composer une équipe de 4 guerriers afin d'affronter un adversaire (qui aura fait de même). Plutôt rapide à jouer, et globalement accessible à tous, Krosmaster Arena devient rapidement stratégique du fait des spécificités et spécialisations de chaque figurine, vous invitant à élaborer un semblant de tactique ; on jouera pour le coup en fonction des forces et faiblesses de chacun. Mais la tactique -sans être supplantée, devra tout de même cohabiter avec un facteur chance dans la mesure où les jets de dés garderont un impact hasardeux...

Jeu présenté comme étant "familial par excellence", Krosmaster Arena aura néanmoins tendance à attirer les plus jeunes (de part son esthétique) mais permettra aussi à des joueurs plus confirmer de passer un bon moment de franche rigolade, notamment en raison de la nature des combats qui s’avéreront totalement loufoques...

La guilde des collectionneurs compulsifs dit oui!

Ce qui sans équivoque fait la force de Krosmaster, c'est l'esthétique de ses figurines dont le style "Manga" assumé ne fera peut-être pas l’unanimité; qu'importe... Ces dernières sont über-sympathiques, déjà peintes et donc prêtes à l’emploi. Rien n'est parfait en ce monde ; malgré leurs qualités indéniables, elles présentent également quelques défauts dont un tout de même majeur. A savoir leur fragilité. Dans la mesure où ces figurines sont évidemment particulièrement attractives pour les plus jeunes (comme les figurines du jeu vidéo Skylanders), on ne pourra pas laisser forcément ces dernière entre les mains globalement destructrices des enfants sans se prémunir d'un bon tube de Cyanoacrylate.



Le reste du matériel s'avérera de qualité égale puisque jetons, pions, marqueurs et décors cartonnés (3D) de bonne facture viendront agrémenter le plateau de jeu. Comme pour les figurines, tout a été mis en œuvre pour permettre de jouer très rapidement. Les anciens joueurs de jeux de figurines qui comme votre serviteur n’ont plus autant de temps à passer en studio de peinture apprécieront le geste...

Bien évidemment, qui dit figurines, dit collection - un sujet qu'Ankama maîtrise parfaitement. En effet, la boite de base contient 8 personnages différents, sur un total avoisinant déjà 129 figurines qu'il s'agira pour le joueur de collectionner dans l'optique évidente de composer une équipe de choc. Ajoutez le facteur "collection" à "l'optimisation" et au "ludisme" et vous obtenez un cocktail détonant permettant la mise en place d'une stratégie marketing assez agressive ; les figurines étant disponibles sous forme blister "opaque", ce qui ne permet évidemment pas d'éviter les potentiels doublons. On trouvera toutefois dans le commerce des packs de 4 figurines de la version américaine. Il ne vous restera plus qu'à imprimer les versions traduites des cartes si la langue de Shakespeare devait vous rebuter...

Ce qui risque cependant de sérieusement déplaire à certain est la proportion d'Ankama à jouer sur le côté "promos et exclusivités". Étant adepte de "cross-média", Ankama distribue de nombreux éléments de jeu hors du circuit de vente traditionnel... Si cet aspect n'est semble-t-il pas décrié par la fanbase de la maison mère, il n'en sera pas de même des joueurs de plateaux traditionnels...

Notez pour finir qu'en général, une soixantaine de nouvelles figurines font leur apparition chaque année, il vaut donc mieux prévoir un espace de rangement conséquent si vous pensez adhérer à la fameuse guilde des collectionneurs...

Euh ouais... Mais quel est le but du jeu en définitive?

Le but est finalement über-simple: empocher tous les galons de gloire (points de victoire) de l’adversaire. Chaque joueur commence la partie avec 6 points. Le moyen le plus commun d’en braquer à l’adversaire est d'envoyer ses personnages au tapis, remportant pour le coup autant de points que la valeur des personnage concernés (1 à 6).

Le premier joueur devra d'abord activer toutes ses figurines, puis ce sera à son adversaire de faire de même. Ces dernières pourront agir en fonction de leur score d'initiative. Chaque figurine dispose de points de mouvements et de points d’action. Libre au joueur de les utiliser comme bon lui semble: avancer ou reculer d’une case, ramasser une pièce, attaquer, utiliser un objet...



Mais comme indiqué précédemment, la chance influencera quelque peu le jeu par le biais de l'utilisation de dés lors de la résolution des attaques. Globalement, le nombre de dégâts occasionnés par les sortilèges est fixe et les attaques réussissent toujours. Cependant, les dés viendront majorer ou minorer ce nombre. Par exemple, un sort de base infligeant 1 point de dégât pourra être augmenté de 1 par le résultat du jet de l’attaquant (coup critique) et réduit de 1 par le résultat du jet du défenseur (encaissement).

C'est là qu'intervient la subtilité liée au choix des personnages de son équipe. Ces derniers pourront voir leur efficacité amplifiée (et optimisée) si soutenus par le personnage adéquate. Le fait qu’un joueur utilisera toutes ses figurines et toujours dans le même ordre (puisque basé sur l'initiative propre à chaque personnage), il sera possible d'imaginer sa stratégie à l'avance et éviter ainsi toute situation d'ordre exceptionnelle...

En ce qui concerne la valeur en galons de gloire de chaque figurine, vous noterez que la boîte de base ne contient que des personnages à 3 points. Par contre, d'autres figurines disponibles verront ce même nombre varier entre 1 et 6 points, permettant de réaliser des équipes particulièrement variées, favorisant totalement la durée de vie du jeu. Un système d’objets/sorts/boosts (également commercialisés) permettra également de rajouter encore une couche de choix possibles...

Si vous êtes intéressés, vous pouvez télécharger les règles du jeu de plateau.

Il y a-t-il des extensions?

Une première extension nommée "Frigost" vous permettra de disposer d'un nouveau plateau de jeu, de bénéficier d'une nouvelle figurine et aussi d'éléments de décors inédits!

Bien que cela puisse sembler logique, la boite de base est nécessaire pour jouer avec cette extension.

Ankama a également pensé aux plus jeunes d'entre nous puisque une version Junior de Krosmaster a également vu le jour.

L'idée dans cette version étant d'incarner un héros parmi les 4 personnages disponibles pour se mesurer aux autres guerriers en parcourant 7 aventures se déroulant dans 4 environnements différents! Vous noterez que cette version Junior est décrite comme étant un jeu idéal pour se familiariser avec l'univers Krosmaster et ce dès l'âge de 7 ans.


Krosmaster ta face en ligne?


Notez que Krosmaster Arena est jouable en ligne et gratuitement. Il est évidemment conseillé si ce n'est nécessaire d’avoir lu les règles du jeu avant de se lancer car les tours de jeu sont limités dans le temps.

Vous trouverez un excellent tutoriel sur le site Umbrea Mortalis.


Une vidéo plutôt que des phrases avec trop de syllabes...

Le critique de jeu Tom Vasel présente Krosmaster dans cette vidéo d'une durée de 9 minutes.

(© The Dice Tower / Tom Vasel 2013)


Comment et où puis-je l'essayer?

Si vous deviez traîner vos guêtres du côté de l'EPFL ce samedi 18 avril, sachez que la sympathique équipe de l'Helvetia-Games Shop sera présente tout au long de la convention d'Orc'idée et proposera  des parties de démonstration.

N'hésitez donc pas à faire un saut à leur stand... 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Bonjour.
Pour s'assurer d'un contenu irréprochable, nous nous permettons de soumettre votre commentaire à modération. Dès que ce dernier aura été contrôlé, nous nous empresserons de l'afficher.
En vous remerciant pour votre compréhension.
Salutations ludiques.
Le Staff